Entre Trièves et Diois

Entre Trièves et Diois

Jean-Jacques ALSCHER
Entre Trièves et Diois
du 25/09/2018 au 28/09/2018

Details

  • Départ : Grimone
  • Type : Chaussures
  • Profil : Montagne
  • Altitude départ :
  • Altitude max. :
  • Dénivelé :
  • Longueur :
  • Durée :
  • Cartes : 3237OT

Description de l'évènement

Découverte d'une région peu parcourue par le club du fait de son éloignement dans le cadre d'un mini-séjour autour de trois randonnées de difficulté dite "moyenne". L'accueil se fait au gîte de "La Sauvagine" à Grimone, petit bourg du Vercors drômois situé entre Châtillon en Diois et Lus La Croix Haute, où nous passons trois nuits afin d'effectuer le retour routier dans les meilleures conditions.

Mardi 25 septembre:
Transport de Brezins au col de Grimone (120 km) : Direction Grenoble, Monestier de Clermont, col de la Croix Haute, col de Grimone.
Rando "Le Serre les Têtes et l'Aupillon" (8 km, 450 m)
Le départ de cette rando de "mise en jambe" se fait depuis le col de Grimone (1319 m). L'objectif est une petite boucle avec l'ascension de deux petits sommets: le Serre les têtes (1710 m) et l'Aupillon (1744 m). Ce parcours avait été proposé à l'automne 2017 dans le cadre du séjour "Couleurs d'automne" mais n'avait été réalisé que partiellement pour cause de mauvais temps.

Transport du col de Grimone au gîte de La Sauvagine (5 km).

Mercredi 26 septembre:
Transport de la Sauvagine au départ de la rando qui se situe dans une épingle de la route qui monte au col de Grimone à la cote 1293, soit quelques km de voiture.
Rando "Le Jocou par la Grande Plâte et la crête des Amousières" (13 km, 800 m)
Du petit parking nous empruntons le GR93 qui monte d'abord au nord au lieu-dit "La Pouyat" et bifurque à gauche (ouest) pour se diriger en pente régulière à une croisée de chemins à la cote 1441. Nous poursuivons toujours le GR sur une grande et belle prairie en dévers "La Grande Plâte" jusqu'au col de Seysse (1744 m) par une montée très régulière.
Nous quittons alors le GR93 au profit de sa variante qui nous mène au Jocou (2051 m) par sa crête nord très soutenue sur environ 200 mètres de dénivelé jusqu'à la cote 1997 et sur laquelle il faut faire preuve de prudence. La crête sommitale du Jocou ne présente plus de difficulté comme d'ailleurs le retour au parking qui s'effectue plein sud par la très belle crête des "Amousières" jusqu'à la cote 1441 où nous retrouvons le GR93 pour reprendre le chemin de la montée.
Pour les personnes souhaitant éviter la difficulté de la crête nord, la montée au Jocou peut se faire sur la variante du GR93 que l'on prend à "La Pouyat" et qui monte progressivement jusqu'au sommet. Ce point est traité sur place.
Transport jusqu'au gîte (quelques km).

Jeudi 27 septembre:
Transport du gîte au hameau de Borne (10 km). Petit parking se situant une cinquantaine de mètres après le hameau (921 m).
Rando "La Montagne de Belle Motte" (16 km, 800 m, avec option +200 m)
Le parcours débute en traversant un petit cours d'eau sur une passerelle en bois par un chemin balisé jaune-vert en direction des "Sucettes de Borne" (curiosité géologique spectaculaire) et du "col de Jiboui". Des "Sucettes de Borne"  nous progressons toujours en direction du col de Jiboui jusqu'à 
atteindre d'abord le "Refuge de l'Alpage  de la Tour" et ensuite une croisée de chemins à la cote 1397. De là, nous quittons le sentier balisé qui mène au col pour prendre plein ouest un chemin forestier marqué d'une croix jaune-vert (on retrouve le balisage jaune-vert un peu plus loin, les voies du baliseur sont impénétrables!) sur quelques centaines de mètres pour trouver après un talweg un cairn sur notre droite qui marque le sentier balisé jaune que nous devons emprunter. Attention toutefois, ce sentier est indiqué à la cote 1490 sur les cartes IGN mais se trouve en fait positionné un peu plus bas à une cote aux alentours de 1465 m.
Le sentier monte harmonieusement en lacets successifs et sans difficulté en traversant le talweg à deux reprises pour aboutir sur un petit plateau en forme de belvédère marqué d'un cairn aux alentours de 1760 mètres. C'est l'objectif du parcours mais les plus vaillants peuvent prendre pour option la montée au sommet qui se situe moins de 200 mètres plus haut (cote 1952).
Le retour se fait par le sentier de montée jusqu'à atteindre la route forestière que nous avions quittée et que nous prenons dans le même sens (sud-ouest) en direction du "col de Plainie". Après avoir passé trois lacets et avant d'avoir atteint ce col nous prenons sur la gauche un sentier balisé jaune-vert  qui nous ramène à notre point de départ en passant par le hameau de "Le Plainie"  et le cours d'eau éponyme dans une gorge assez profonde.
Transport de Borne à la Sauvagine (10 km).

Vendredi 28 septembre:
Dans la matinée, transport de Grimone à Brézins (125 km)

Photo d'illustration: 
La Grande Plâte, le col de Seysse, le Jocou et la crête des Amousières

Prochains événements